Live A Live
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 22 Juillet 2022
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Produit par Takashi Tokita (Chrono Trigger), Live A Live débarque enfin en Occident. Sera-t-il capable d'impressionner toutes ces années plus tard ?

La machine à remonter le temps.

Sorti en 1994 sur la Super Nintendo, Live A Live représentait une alternative originale à la masse de JRPG qui encombraient les étagères des magasins de jeux japonais de l'époque. Conçu par nul autre que Square et l'équipe de Takashi Tokita (Chrono Trigger, Final Fantasy IV), Live A Live a connu un grand succès dans son pays, mais n'a pas réussi à convaincre les dirigeants de Nintendo d'investir dans l'exportation du jeu. Pendant des années, emprisonné dans les limites dictées par les barrières linguistiques, Live A Live a été ajouté à la liste kilométrique des jeux non sortis en Occident jusqu'en 2022. Square-Enix a en effet décidé de refaire le titre en coédition avec Nintendo, le portant pour la première fois en Amérique et en Europe. Historia, la division de Square en charge de ce remake, a choisi l'accroche HD-2D pour recréer l'atmosphère de l'original, tout en donnant au titre une nouvelle verve. Live A Live raconte huit histoires mettant en scène des héros de toutes sortes, chacune ayant une mise en scène et un placement chronologique complètement différents. Les huit intrigues sont totalement déconnectées (du moins en apparence) les unes des autres et peuvent être jouées dans n'importe quel ordre. En outre, chaque aventure, bien que partant d'une base typique de JRPG au tour par tour, possède une influence particulière d'un genre de jeu vidéo étranger à celui commun à Final Fantasy, Dragon Quest et consorts.

Live A Live constitue une excellente expérience alchimique de genres totalement étrangers les uns aux autres. Si l'exploration est la même que dans les classiques du genre, des sprites des personnages à la vue plongeante typique de cette époque, chaque chapitre de Live A Live est enrichi d'une fonctionnalité spéciale exclusive à cette intrigue, qui rendra l'expérience de jeu unique. Par exemple, l'histoire qui se déroule dans le Japon de l'ère Edo met en scène un shinobi dont l'objectif est de s'introduire dans le château d'une famille rivale et de libérer un otage. Il sera ici possible de se rendre invisible aux ennemis, avec la possibilité de terminer le chapitre sans tuer d'autres humains, dans un curieux et original mélange de JRPG et de furtivité. L'ingrédient principal du gameplay de Live A Live qui unit toutes les histoires reste le combat au tour par tour, avec une pincée de dynamisme supplémentaire donnée par la possibilité de se déplacer sur un échiquier, mais sans la composante stratégique d'un Fire Emblem aléatoire.

Crossover vidéoludique.

Il ne manque pas de chapitres qui sont plus une source de rire qu'une expérience de jeu mémorable, comme celui qui se déroule à l'époque préhistorique, avec des hommes des cavernes irrévérencieux qui ne savent pas parler. D'autres visent plutôt une expérience de type cinématographique, comme dans le cas du chapitre se déroulant dans l'Ouest sauvage ou du chapitre futuriste fortement inspiré du chef-d'œuvre Alien de Ridley Scott. Pour en revenir à la partie purement ludique, il convient de mentionner l'histoire qui se déroule à l'époque actuelle : une combinaison intéressante de JRPG et de jeu de combat en 2D, avec une sélection de personnages dans un style Street Fighter parfait. La teneur des événements racontés dans Live A Live change radicalement d'une histoire à l'autre, passant de moments épiques caractéristiques du genre à d'autres plus divertissants, voire de pure tension. En terminant les huit scénarios du jeu, vous découvrirez qu'il existe également un fil conducteur entre eux, que nous préférons passer sous silence pour ne pas gâcher la surprise. Impossible alors de ne pas penser à des titres plus récents comme Octopath Traveler, dont Live A Live semble être le père spirituel. Contrairement à l'excellent JRPG sorti sur Switch d'abord et sur PC et Xbox ensuite, Live A Live n'a cependant montré qu'une ébauche de l'idée développée seulement des années plus tard.

Par exemple, les huit histoires présentes sont toutes de courte durée, environ deux heures chacune ou un peu plus. Ne vous attendez donc pas à une longévité conforme aux diktats du genre JRPG qui peut vous retenir longtemps : il ne vous faudra qu'une dizaine d'heures pour terminer toutes les intrigues. Même la difficulté n'aide pas à cet égard, car il s'agit surtout de morceaux de gameplay qui ne nécessitent pas de séances de farming considérables. Les gars d'Historia ont essayé de rafraîchir le titre tout en conservant autant que possible l'esprit 16 bits de l'original. Les sprites remaniés et redéfinis brillent également sur Switch grâce aux animations époustouflantes et aux décors tridimensionnels qui ornent les huit lieux du jeu. En plus des dialogues enfin traduits dans les principales langues européennes (dont le français), le remake Switch de Live A Live est également complété avec un doublage anglais.

VERDICT

-

Live A Live bénéficie enfin d'un portage consciencieux pour la Switch qui fait ses débuts en Occident grâce au travail habile de Square, quelque part entre une réédition et un remake. La HD-2D semble de plus en plus être la clé pour redécouvrir certains joyaux oubliés des années 90, et Live A Live sur Nintendo Switch en est un parfait exemple. Bien que courtes et simples, les huit histoires qui composent le jeu sont capables d'offrir une expérience unique grâce à une narration équilibrée et à la mise en œuvre de mécanismes " décalés " spécifiques à chaque scénario.

© 2006-2022 PlayAgain.be - Tous droits réservés