Les Psy tome 22 : Vive la retraite !
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Avril 2019
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Cauvin 
Dessin : Bédu

Le Docteur Médard est de retour, ses patients également. Et ce n'est pas une sinécure. On en vient à se demander à la fin qui influence réellement qui, tant le psychiatre semble avoir des réactions surprenantes à plusieurs reprises. Oui, la folie semble contagieuse. C'est donc reparti pour une cinquantaine de gags parlant de phobies loufoques, d'angoisses en tout genre et de délires toujours plus bizarres. Ce volume vingt-deux s'ouvre pourtant par un changement de taille : Le Dr Médard fait du vélo avec un de ses patients et déclare qu'il a décidé de modifier son mode de vie car il s'ankylosait trop derrière son bureau. Désormais, il a opté pour des consultations au grand air tout en pratiquant une activité physique. Une très mauvaise idée car l'un de ses patients ne supporte pas de rouler derrière quelqu'un et sera prêt à tout pour prendre la course en tête. Par la suite, le Dr Médard devra soigner une jeune femme ayant récemment eu un accident de voiture et qui n'ose plus monter dans un véhicule depuis ce jour. Comme un cavalier tombant de sa monture, il faut remonter immédiatement sur son destrier, en l'occurrence la Porsche du Dr Médard. Hélas, la patiente se débat et la police pense à une tentative d'enlèvement. Les pathologies se suivent et ne se ressemblent pas. Forcément, les méthodes du Dr Médard ne sont pas toujours très académiques, ni même efficaces, mais au moins il tente des thérapies nouvelles.

Bien sur, on retrouve toujours une certaine pointe d'ironie dans le propos, mettant en exergue les petits travers de la société, et globalement ce tome se montre drôle et fait toujours mouche. Les idées de Cauvin ne manquent pas d'intérêt (se fait-il toujours envoyer des anecdotes par d'authentiques psychiatres ?), tandis que le dessin de Bedu s'avère inimitable, sans compter ses chats, ses innombrables bibelots qui parsèment chaque image. Malgré les années, les cas s'enchainent sans qu'aucune lassitude ne vienne s'installer. Pourtant, après vingt-cinq années d'activités, la série tire sa révérence avec ce tome vingt-deux, le Dr Médard a décidé de prendre sa retraite.

VERDICT

-

Un ultime volume des Psy toujours très agréable à lire et qui permet de se détendre après une longue journée de travail.Le récit est très drôle, comme à l'accoutumée, et les cas présentés sont parfois assez inquiétants ! A tel point que le Docteur Médard n'est pas loin de craquer lui aussi, c'est peut être l'élément déclencheur qui le poussera à prendre sa retraite ...

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés